Recherche
Se connecter

Shazamisation

  • Imprimer
Expression d’origine anglo-saxonne inspirée de l’application informatique Shazam, pour smartphone. À l’origine, Shazam est le nom d’un programme informatique développé en 1999 (sous l’appellation de 2580 service) par Chris Barton, Philip Inghelbrecht, Dhiraj Mukherjee et Avery Wang. La version évoluée et gratuite diffusée à partir de 2002 permet, à l’aide du microphone situé sur un smartphone, de comparer l’empreinte acoustique d’un morceau de musique ou d’une chanson et de relier cette empreinte aux éléments d’une mégabase de données musicale. À l’issue, Shazam est en mesure de fournir à l’utilisateur les références exactes du morceau entendu, et éventuellement d’en faire l’acquisition. Le détournement du nom en marketing désigne la capacité d’un consommateur à utiliser son téléphone mobile (smartphone) pour enregistrer un son/photographier une image/scanner un code graphique, et d’obtenir à l’aide d’une application embarquée toute l’information (commerciale ou non) associée à cet élément. Jean- François Lemoine et Olivier Badot observent que : « Si la “shazamisation" de l’offre se développe, c’est sans doute qu’elle répond, à la fois, à un émiettement des besoins et des occasions d’achat des consommateurs en mouvement, mais aussi à un besoin de compenser leurs soucis et tracas professionnels et personnels… de compenser une “carence en caressage" pour le dire comme Ebguy (2002). Dans ce contexte, la “shazamisation” de l’offre consiste en des flux de gratifications instantanées successives ; le consommateur pouvant satisfaire la diversité de ses envies là où il se trouve par un “tagging" immédiat grâce aux technologies ubiquitaires. »

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande