Recherche

Self-scanning

  • Imprimer
Processus automatique ou semi-automatique de lecture optique ou par analyse de la radiofréquence des achats d’un client d’une grande surface. En fait, l’expression regroupe deux approches très différentes dont les prémices remontent à la fin des années 1980. Le self-scanning peut consister à confier un scanner portable au client ou à en doter chacun des chariots à sa disposition. Et c’est alors au client de procéder lui-même à l’identification de ses achats. Mais le self-scanning peut également reposer sur un système de reconnaissance totalement automatique des achats, utilisant en général la radiofréquence pour capter l’information des puces électroniques contenues dans chacun des produits. L’avantage espéré est de raccourcir voire de supprimer les délais d’attente aux caisses toujours susceptibles de désagrément pour le client (checkout-line rage) et de réduire les frais de personnel pour l’enseigne de la distribution.
Le retail hybride, deux points de vente pour le prix d'un

Le retail hybride, deux points de vente pour le prix d'un

Le retail hybride, deux points de vente pour le prix d'un

Certains commerces innovants inventent un business model qui allie deux activités dont l'une profitera à l'autre, tout en enrichissant l'expérience [...]

#ParisRetailWeek : les temps forts en tweets (J1)

#ParisRetailWeek : les temps forts en tweets (J1)

#ParisRetailWeek : les temps forts en tweets (J1)

La Paris Retail Week prend ses quartiers à Paris Porte de Versailles du 19 au 21 septembre 2017. Résumé des interventions les plus percutantes [...]

Admo.tv ouvre un bureau à Londres

Admo.tv ouvre un bureau à Londres

Admo.tv ouvre un bureau à Londres

L'éditeur d'analytics TV et radio s'installe au Royaume-Uni pour apporter aux annonceurs internationaux son outil de drive-to-web.