Recherche
Se connecter

Self-scanning

  • Imprimer
Processus automatique ou semi-automatique de lecture optique ou par analyse de la radiofréquence des achats d’un client d’une grande surface. En fait, l’expression regroupe deux approches très différentes dont les prémices remontent à la fin des années 1980. Le self-scanning peut consister à confier un scanner portable au client ou à en doter chacun des chariots à sa disposition. Et c’est alors au client de procéder lui-même à l’identification de ses achats. Mais le self-scanning peut également reposer sur un système de reconnaissance totalement automatique des achats, utilisant en général la radiofréquence pour capter l’information des puces électroniques contenues dans chacun des produits. L’avantage espéré est de raccourcir voire de supprimer les délais d’attente aux caisses toujours susceptibles de désagrément pour le client (checkout-line rage) et de réduire les frais de personnel pour l’enseigne de la distribution.

Définitions sur le même sujet

PCP

PCP

Scanning

Scanning

La rédaction vous recommande

#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (2/2)
#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (2/2)

#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (2/2)

Par Nathalie Innocenti (Mission Capital Clients)

Suite et fin des tendances en matiere de digitalisation des concept stores de New York l occasion du Big Retail Show selectionnes par notre [...]

Le magasin à l'ère du numérique
Le magasin à l'ère du numérique

Le magasin à l'ère du numérique

Par Dalila Bouaziz

Vendeurs augmentes chariot connecte realite virtuelle le numerique impregne les points de vente physique pour un parcours achat oriente phygitail [...]