Recherche

Réseau social

  • Imprimer
Ensemble d’individus reliés entre eux par des liens sociaux, autrement dit des liens permettant des interactions sociales. Bien que médiatisés en raison de l’essor rapide de leur forme numérique sur le Web, la structure sociale que représente un réseau social existe sous une forme plus ou moins élaborée, plus ou moins dynamique et évolutive, depuis que l’homme interagit avec ses semblables. Mais l’apparition sur le Web de services de mise en relation simple et rapide a donné à cette caractéristique de toute société humaine non seulement une dimension planétaire, mais également un mode de fonctionnement beaucoup plus rapide et surtout beaucoup plus interactif. Qu’ils se nomment Google+, Orkut, Facebook, Viadeo, Xing ou LinkedIn… ils permettent tous de relier les individus entre eux et facilitent des échanges tantôt ludiques, tantôt professionnels, tantôt traitant de la vie quotidienne, tantôt se concentrant sur un domaine d’expertise particulier. Pour le marketer, ils sont rapidement devenus un espace que non seulement il fallait surveiller avec attention, mais qu’il fallait investir au mieux. D’une part parce que leur succès fait qu’ils captent une partie plus ou moins importante du temps discrétionnaire des consommateurs, qui ne peuvent alors plus être touchés/sensibilisés par les moyens de communication « historiques ». D’autre part, parce les consommateurs échangeant entre eux, leurs échanges peuvent éventuellement porter sur l’entreprise, la marque ou ses produits. Informations qui peuvent alors conduire les marketers à identifier des insights que les études marketing classiques ne permettent pas toujours de verbaliser avec précision. Christine Ballagué et David Fayon observent que : « Un réseau social permet d’être en contact avec ses amis et ses relations, de retrouver des personnes perdues de vue, de faire de nouvelles connaissances en fonction d’affinités, d’intérêts communs, de savoir ce que font vos contacts (via les newsfeed). Le fait de partager des données (informations, photos, vidéos, etc.) peut constituer aussi un moyen (réseaux de rencontres) ou une fin (réseaux dans lesquels l’internaute est actif) dans cette optique de partage. Les réseaux sociaux ont été un terreau fertile pour le développement de l’économie du partage, ou l’accès à prime sur la possession, la collaboration sur l’individualité. Les réseaux sociaux personnels permettent également une meilleure connaissance de soi grâce à des interactions avec ses contacts. Sur Facebook, le mur (wall) est l’espace public sur lequel tout internaute autorisé peut afficher un message. » Dans le cas d’illustration présentée, la SNCF fêtait le premier anniversaire (2010) de sa webradio et offrait la possibilité d’utiliser une application Facebook permettant d’enregistrer son statut vocal.