Recherche

Réseau de Hopfield

  • Imprimer
J. Hopfield et utilisé comme outil d’optimisation, basé sur le principe des mémoires associatives. On compare d’ailleurs son fonctionnement à celui d’une mémoire associative linéaire. Mais dans ce cas, les mémoires sont dites autoassociatives non linéaires car chaque neurone du modèle peut être soit actif, soit passif (en d’autres termes la réponse est binaire 1 ou – 1) et leur réponse est asynchrone.
Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ? Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]