Recherche

Prosumer

  • Imprimer
Mot-valise d’origine anglo-saxonne constitué sur la base des mots « professional » (professionnel) et « consumer » (consommateur), pour décrire un consommateur qui, bien qu’étant un particulier, est considéré comme ayant (ou pensant avoir) suffisamment de connaissances sur le produit ou le service pour être considéré comme « professionnel » de la catégorie. Le plus souvent ses exigences sont plus nombreuses et surtout plus précises que le consommateur lambda. Il requiert du marketing une communication souvent plus cognitive. L’essayiste américain Alvin Toffler utilisa l’expression « prosumer » dans son livre The third wave (1979), mais pour décrire un individu à la fois « producer » (producteur) et « consumer » (consommateur), désignant l’individu consommateur qui a participé d’une manière ou d’une autre au concept et/ou au développement du produit.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]