Recherche

Définition : Prescripteur

  • Imprimer

L'essentiel
- Le prescripteur est reconnu pour son pouvoir de recommandation auprès d'un certain nombre de consommateurs. Son influence s'est étendue grâce aux réseaux sociaux.
- Il convient de le différencier du préconisateur, qui recommande, et des leaders d'opinion (journalistes, par exemple).
- Le prescripteur s'inscrit dans une stratégie de communication relayée, consistant à toucher d'autres consommateurs via le bouche à oreille.

Leader d'opinion. Il se différencie . Personne qui, eu égard à sa notoriété, son image, son statut social, sa profession, ses activités et/ou son style de vie, est à même de recommander une entreprise, une marque, un produit, et d'être reconnue pour la valeur de sa recommandation par un nombre plus ou moins important de consommateurs. Son influence sera d'autant plus grande que ses caractéristiques sociodémographiques seront proches des individus à qui il destine son message. Pour Élihu Katz et Paul Lazarsfeld, les leaders d'opinion forment un groupe social spécifique qui se caractérise par un haut degré de sociabilité et la prise de conscience de leur influence en tant que guides.



Sur ce point, Élihu Katz analyse que : " La plus grande exposition des leaders d'opinion aux médias n'est en fait qu'un cas spécial de la proposition plus générale qui décrit les leaders comme servant à relier les groupes à l'environnement, quel que soit le medium approprié ". Éric Vernette explique qu'en marketing : " Un leader d'opinion est un individu qui influence de façon formelle le comportement d'autres personnes dans une direction souhaitée. Ses avis sont spontanément sollicités par son entourage immédiat (amis, collègues, voisins, relations sociales, etc.) avant ou après l'achat d'un produit ou un service. Tout consommateur peut, potentiellement être considéré comme un leader d'opinion dans l'un ou l'autre des marchés de biens et services. "

Le terme anglo-saxon " e-influencer " est utilisé pour désigner un leader d'opinion de l'Internet. Les marketers anglo-saxons utilisent l'expression "prester power" (littéralement "pouvoir de prescription des petites pestes") ou de "nag factor" (facteur harcèlement) pour décrire l'aptitude des enfants à influencer (kidfluence) voire à saturer la capacité de résistance de leurs parents, jusqu'à l'obtention du produit de leur choix et de la réalisation de leur(s) caprice(s).