Recherche

Océan bleu/océan rouge

  • Imprimer
Approche stratégique défendue par W. Chan Kim et Renée Mauborgne dès 2004. L’entreprise est confrontée en amont à un choix booléen. Soit elle décide d’affronter les entreprises concurrentes présentes sur le marché, le segment, le positionnement qu’elle convoite, en tentant d’y gagner des points de part de marché, parfois âprement car les règles de la concurrence sont connues de tous. La bataille risque alors d’être difficile dans certains cas d’intensité concurrentielle, « sanglante » même. D’où la métaphore de l’expression « océan rouge » pour décrire une telle situation. Soit l’entreprise réfléchit au développement d’un espace novateur pour son offre, d’un segment innovant, d’un positionnement concurrentiel pour lequel la concurrence n’apparaîtra pas pertinente, ou en tout cas pas directe. L’entreprise se crée alors un environnement de croissance a priori plus paisible en concevant et développant une innovation utile (value innovation) créatrice de valeur tant pour le client que pour l’entreprise, tout en maîtrisant les coûts. D’où l’expression d’océan bleu pour décrire une telle situation.
Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Les DMP, quels investissements pour quel ROI?

Le 22 juin, l'IREP, le CESP et l'IAB consacraient leur journée à la mesure du digital. Avec un focus particulier sur le ROI du traitement des [...]