Recherche

Motivation à se protéger (théorie de la)

  • Imprimer
Théorie développée initialement par Rogers en 1975, et proposée dans une version révisée en 1983 pour une utilisation plus générale en communication persuasive. La théorie avance l’idée que la motivation à se protéger est conditionnée par quatre facteurs : la sévérité appréhendable de l’événement menaçant ; la probabilité perçue de sa survenance, autrement dit la vulnérabilité ; l’efficacité perçue de la réponse, autrement dit l’efficacité du comportement préventif recommandé ; l’auto-efficacité perçue, autrement dit le niveau de confiance dans l’engagement à adopter un comportement préventif. À propos du cas particulier des enfants, Karine Charry et Claude Pecheux expliquent que : « Des annonces déclenchant des réactions affectives négatives telles que la peur, l’inquiétude, la tristesse ou le dégoût, même si elles sont globalement moins appréciées des enfants, modifient significativement et plus favorablement leurs attitudes envers les catégories de produits tels que les fruits et les légumes. Elles influencent également significativement les intentions de consommer sainement. » Illustration Australian Surfers Sunblock.
7 fêtes incontournables à travers le monde

7 fêtes incontournables à travers le monde

7 fêtes incontournables à travers le monde

Singles' Day, Black Friday, Thanksgiving... Découvrez les célébrations qui génèrent le plus de chiffre d'affaires à travers le globe.

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

Difficile en 2017 d'ignorer les réseaux sociaux comme composante de sa stratégie marketing. Ils sont devenus en l'espace de quelques années [...]

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

Plus que jamais à l'ordre du jour, l'expérience client " augmentée ". Voici la sélection des innovations & usages prometteurs repérés par [...]