Recherche
Se connecter

Motivation à se protéger (théorie de la)

  • Imprimer
Théorie développée initialement par Rogers en 1975, et proposée dans une version révisée en 1983 pour une utilisation plus générale en communication persuasive. La théorie avance l’idée que la motivation à se protéger est conditionnée par quatre facteurs : la sévérité appréhendable de l’événement menaçant ; la probabilité perçue de sa survenance, autrement dit la vulnérabilité ; l’efficacité perçue de la réponse, autrement dit l’efficacité du comportement préventif recommandé ; l’auto-efficacité perçue, autrement dit le niveau de confiance dans l’engagement à adopter un comportement préventif. À propos du cas particulier des enfants, Karine Charry et Claude Pecheux expliquent que : « Des annonces déclenchant des réactions affectives négatives telles que la peur, l’inquiétude, la tristesse ou le dégoût, même si elles sont globalement moins appréciées des enfants, modifient significativement et plus favorablement leurs attitudes envers les catégories de produits tels que les fruits et les légumes. Elles influencent également significativement les intentions de consommer sainement. » Illustration Australian Surfers Sunblock.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Contenus marketing : Fixer des objectifs et mesurer le succès
Contenus marketing : Fixer des objectifs et mesurer le succès

Contenus marketing : Fixer des objectifs et mesurer le succès

Par Ewa Kwolek-Mazur

Pour creer du contenu efficace on doit adopter une vision globale avant de commencer il faut se demander quel est lobjectif poursuivi Ensuite [...]