Modèle SHARP

  • Imprimer
Il fut rédigé en 1988 par Alain Bultez et Philippe Naert afin de définir l’espace linéaire idéal qu’il convenait d’allouer à un produit, en fonction du coût de manutention, du coût de réassort, des différentes élasticités par rapport à l’espace en linéaire, de l’élasticité croisée et de la rentabilité relative du produit.

Définitions sur le même sujet

COS

COS

La rédaction vous recommande

Faut-il encore investir dans la fidélisation?
Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Faut-il encore investir dans la fidélisation?

Par Clément Fages

Totem de la litterature marketing la fidelite et les strategies de fidelisation sont devenues de veritables martingales que Byron Sharp et Loic [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et ecologique degradation de image de marque Alors que se terminent le SIA et les negociations entre industriels et distributeurs [...]