Recherche

MADA

  • Imprimer
Sigle acronyme d’origine anglo-saxonne utilisé pour caractériser une population cible lors de l’élaboration d’une stratégie marketing. M pour « money » (argent) afin de déterminer le pouvoir d’achat disponible, voire discrétionnaire des individus concernés. Autrement dit la capacité des éléments de la cible visée à faire l’acquisition du produit au prix envisagé. A pour « authority » (autorité) de manière à savoir si cette cible à la possibilité, le pouvoir, de décider de sa consommation librement. D pour « desire » (désir) pour s’assurer que l’offre correspond bien à une attente, un désir, sinon un besoin. En d’autres termes, si l’on se trouve bien dans une filière naturelle de la démarche marketing et pas dans une filière inversée de Galbraith. A enfin pour « access » (accès) dans le but de vérifier que les individus ciblés ont bien l’opportunité d’accéder au produit pour pouvoir l’acheter. Ces quatre variables sont observées et analysées pour connaître le potentiel d’un marché à un instant t.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]