Interprétant

  • Imprimer
Selon le sémiologue américain Charles Sanders Peirce (1839-1914), l’interprétant d’un signe est l’image mentale par laquelle le signe représente l’objet. Dans le processus sémiotique, on identifie un rapport triadique entre un signe (ou representatem) qualifié de « premier », un objet qualifié de « second » et un interprétant qualifié de « troisième ». C’est le representatem qui déclenche l’interprétant. Interprétant qui devient alors lui-même representatem. Representatem qui, par l’intérmédiaire d’un autre interprétant, renvoie au même objet… D’où un processus infini en théorie. En théorie seulement, en raison de l’existence d’un interprétant logique final : l’habitude.

Autres articles

Les marketeurs, heureux au travail !
Management
Les marketeurs, heureux au travail ! Les marketeurs, heureux au travail !

Les marketeurs, heureux au travail !

Par Eloïse COHEN

Keedn, éditeur d'une solution de sondage en ligne, se penche sur le rapport au travail des professionnels du marketing. Et la conclusion, c'est [...]

Agir en négociateur
Méthodologie
Agir en négociateur

Agir en négociateur

Par Patrice Stern, Jean Mouton

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes
Retail
La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

La recherche géolocalisée fortement ancrée dans les habitudes

Par Eloïse COHEN

Smart Traffik, spécialiste des solutions omnicanal en mode SAAS pour enrichir le parcours-client, a demandé à Opinion Way de mener une étude [...]