Recherche

Inertie

  • Imprimer
Dans une situation d’achat de faible implication, l’individu effectue parfois ses achats par habitude, reprenant systématiquement la même marque pour un produit donné. À terme, cette inertie peut être dommageable à la marque concernée, puisque contrairement aux apparences, elle révèle une faible fidélité. Ce n’est que parce qu’il ne développe aucune motivation au sujet du produit que le consommateur n’envisage aucune alternative. En revanche, si une autre marque parvenait à générer une telle motivation (conséquente baisse de prix, innovation produit importante, utilisation d’un leader d’opinion qu’il respecte…), le consommateur pourrait être rapidement enclin à sortir de cette inertie et à opter pour la nouvelle marque.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]