Recherche

Grille managériale

  • Imprimer
Théorie du leadership proposée dès 1964, par Robert Blake et Jane Mouton et reposant sur le postulat que les meilleurs managers sont ceux qui font preuve non seulement d’un intérêt pour la tâche à accomplir (en général la production) mais également pour les relations humaines. Cinq styles de management sont alors décrits. Un leadership anémique qui laisse peu de place pour l’intérêt porté aux collaborateurs et qui consacre un effort minimum à l’accomplissement de la tâche. Un leadership club social où la préoccupation du bien-être des personnes est primordiale et où le climat au travail l’emporte parfois sur l’objectif de la production. Un leadership autoritaire, pour lequel seule compte l’efficacité permettant d’atteindre l’objectif et où l’attention portée aux individus est résiduelle. Un leadership proéquipe pour lequel les notions de sensibilisation, de responsabilisation et de confiance des collaborateurs sont privilégiées dans le but que l’effort commun permette d’atteindre l’objectif. Enfin, un style intermédiaire où l’art du leadership consiste à équilibrer l’attention portée aux personnels et celle portée à l’obtention des résultats.
La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]