Recherche
Se connecter

Gresham (loi de)

  • Imprimer
Loi nommée après sa mort en l’honneur du financier britannique Thomas Gresham (1519-1579). Le principe : « la mauvaise monnaie chasse la bonne » signifie que dans le cas de double circulation monétaire, la variation à la hausse du cours du métal précieux chasse la (bonne) monnaie concernée car sa valeur métallique devient supérieure à sa valeur faciale. Elle est alors thésaurisée ou fondue, alors que la (mauvaise) monnaie, celle dont la qualité du métal n’a pas de valeur en tant que tel, continue à circuler. Appliquer au marketing, elle symbolise le fait qu’un produit de qualité supérieure ou d’avancée technologique par rapport à ses concurrents n’est pas pour autant assuré de devenir leader du marché. Il peut parfois en être chassé par un produit plus accessible, de qualité moindre mais qui satisfera pleinement le consommateur. Pour décrire ce phénomène, les professionnels américains du marketing emploient parfois l’expression « to betamax » en référence au cas du magnétoscope Betamax commercialisé par Sony et qui fut sorti du marché au milieu des années 1980, par son concurrent VHS de JVC Matsushita, de moindre qualité, mais plus accessible au grand public et plus répandu.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]