Glocalisation

  • Imprimer
Combinaison a priori paradoxale des termes « globalisation » et « localisation ». Souvent attribuée à Roland Robertson qui la décrivit comme la simultanéité de tendances à universaliser et à particulariser, l’expression provient en réalité d’une expression japonaise « dochakuka » (à l’origine « dochaku ») exprimant l’adaptation locale des techniques agricoles étrangères, et qui fut reprise par les hommes d’affaires nippons dans les années 1980. En marketing, elle se traduit le plus souvent par la conception et le développement d’une stratégie globale, dont l’opérationnalisation intégrera à chaque fois la spécificité du contexte local. Un produit destiné au marché global pourra/devra ainsi bénéficier d’une adaptation aux caractéristiques, attentes et contraintes éventuelles du marché où il sera commercialisé. Jean-Noël Kapferer explique que : « Même quand une marque est en apparence globale, distribuée et connue partout dans le monde, l’examen révèle qu’on est souvent loin de la standardisation du produit : on doit parler de métissage, d’hybridation du produit, d’adaptation forte. »

Définitions sur le même sujet

Bas de gamme

Bas de gamme

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]