Recherche

Géomarketing

  • Imprimer
Technique marketing reposant sur le postulat que les individus résidant dans un même lieu géographique ont des caractéristiques socio-démographiques, économiques voire culturelles assez proches. Exploitant un système de gestion de bases de données, le géomarketing permet alors de visualiser, sur fond de carte, la variabilité des secteurs et la répartition géographique des individus d'une population au vu de différents critères, ainsi que sa typologie. « Dès lors que de plus en plus de données du domaine public sont rendues accessibles au niveau de la personne et du ménage, il existe une opportunité d'utiliser les segmentations de voisinage en combinaison avec les données consommateur et ménage, de manière à optimiser l'efficacité des systèmes de segmentation qui sont utilisés au niveau de ce consommateur ou de ce ménage » indique Richard Webber. Les systèmes d'information géographique (S.I.G./Geographic information system – G.I.S.), constitués dans une optique de géomarketing, autorisent une analyse plus fine de la couverture d'un marché, des caractéristiques des zones de chalandise de chaque point de vente et des zones de prospection. Il permet par ailleurs un ciblage plus précis pour l'implantation d'un nouveau point de vente, le repérage des zones de profitabilité maximum, l'optimisation de l'organisation des visites des représentants, la préparation et le lancement d'une opération promotionnelle locale et ses supports... Karine Gallopel et Gérard Cliquet expliquent que : « Les données exploitées dans les SIG sont de nature géographique, socio-démographique et comportementale. Plus précisément, le géomarketing de zone s'appuie sur des données spatiales (région, ville) reliées aux caractéristiques socio-démographiques puis comportementales des habitants du territoire, alors que le géomarketing de flux découle des déplacements des individus sur une zone géographique donnée, associés à des informations que les qualifient. »