Recherche

Exclusivité

  • Imprimer
Privilège accordé à une personne, une entreprise ou une organisation, qui est alors la seule à pouvoir utiliser une technologie, un savoir-faire ou une marque (exclusive licensing), ou à distribuer (exclusive distributorships) un bien dans une zone géographique délimitée. L’exclusivité peut faire l’objet de dispositions légales. Extraits du Code de Commerce Article L330-1 : Est limitée à un maximum de dix ans la durée de validité de toute clause d’exclusivité par laquelle l’acheteur, cessionnaire ou locataire de biens meubles s’engage vis-à-vis de son vendeur, cédant ou bailleur, à ne pas faire usage d’objets semblables ou complémentaires en provenance d’un autre fournisseur. Article L330-2 : Lorsque le contrat comportant la clause d’exclusivité mentionnée à l’article L. 330-1 est suivi ultérieurement, entre les mêmes parties, d’autres engagements analogues portant sur le même genre de biens, les clauses d’exclusivité contenues dans ces nouvelles conventions prennent fin à la même date que celle figurant au premier contrat. Article L330-3 : Toute personne qui met à la disposition d’une autre personne un nom commercial, une marque ou une enseigne, en exigeant d’elle un engagement d’exclusivité ou de quasi-exclusivité pour l’exercice de son activité, est tenue, préalablement à la signature de tout contrat conclu dans l’intérêt commun des deux parties, de fournir à l’autre partie un document donnant des informations sincères, qui lui permette de s’engager en connaissance de cause. Ce document, dont le contenu est fixé par décret, précise notamment, l’ancienneté et l’expérience de l’entreprise, l’état et les perspectives de développement du marché concerné, l’importance du réseau d’exploitants, la durée, les conditions de renouvellement, de résiliation et de cession du contrat ainsi que le champ des exclusivités. Lorsque le versement d’une somme est exigé préalablement à la signature du contrat mentionné ci-dessus, notamment pour obtenir la réservation d’une zone, les prestations assurées en contrepartie de cette somme sont précisées par écrit, ainsi que les obligations réciproques des parties en cas de dédit. Le document prévu au premier alinéa ainsi que le projet de contrat sont communiqués vingt jours minimum avant la signature du contrat, ou, le cas échéant, avant le versement de la somme mentionnée à l’alinéa précédent.
Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]

Le quotidien d’un Social Seller

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

Le quotidien d’un Social Seller

Le quotidien d’un Social Seller

Le Social Selling, cette posture qui consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business, a déjà révolutionné [...]

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

Les 10 idées marketing (22-26 mai 2017)

...sont au nombre de 7 cette semaine. Au programme des initiatives marketing percutantes repérées ces derniers jours : Perrier organise des [...]

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Ces marques qui innovent loin des nouvelles technologies

Il n'y a pas que les nouvelles technologies, dans la vie. Ce mois-ci, Tilt ideas a repéré cinq initiatives dans lesquelles la techno n'a (presque) [...]

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Les 10 employeurs français les plus attractifs

Alors que l'employee advocacy devient un enjeu majeur pour les entreprises, LinkedIn publie un top des groupes qui suscitent le plus d'intérêt [...]

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

4 lettres qui inquiètent les entreprises : GDPR ou RGPD

A un an de l’entrée en vigueur du texte, l’impréparation règne. Ces quatre lettres («GDPR», ou «RGPD» pour la version française), qui ne suscitaient [...]