ECR

  • Imprimer
Si une démarche précurseur soutenue par l’association Grocery Manufacturers of America peut être observée dès 1987, notamment dans la relation commerciale unissant le producteur Procter & Gamble au distributeur Wal-Mart, l’ECR ne deviendra véritablement une stratégie qu’en janvier 1993 sous l’impulsion du Food Marketing Institute. L’ECR a pour objectif de rendre les relations producteurs/ distributeurs plus efficaces et plus profitables. Il repose essentiellement sur l’utilisation du scanning et sur le développement d’un EDI (Échange de données informatiques/ Electronic data interchange) performant pour limiter les délais de réaction du producteur, en réduisant notamment les volumes et les délais de stockage (Réassort en continu/ CRP – continuous replenishment program). Flux d’information et de marchandises sont alors tendus au maximum pour une gestion des approvisionnements plus efficace (moins de stock tout en garantissant une absence de rupture). L’ECR permet également d’améliorer la planification et le ciblage des opérations promotionnelles, qui sont alors moins orientées vers le couponnage mais davantage vers un bénéfice ciblé, via une identification électronique précise et instantanée du consommateur, lors de l’achat en GMS ou à distance. On passe alors d’un marketing du consommateur (consumer marketing) à un marketing du client acheteur (shopper marketing). Pour parvenir à un résultat, tous les acteurs de la chaîne logistique globale doivent être impliqués et échanger de l’information avec le même langage. Michel Vandaele précise que : « La logique de la réponse optimale au consommateur exige que les partenaires poussent très loin leurs échanges d’informations. La difficulté qui se pose alors vient du fait que l’ECR requiert l’échange de données beaucoup plus que pour l’EDI […] Les nouvelles relations de coopération ne se substituent pas aux négociations commerciales et ne les réduisent pas à néant, elles leur donnent un autre contenu. Les futures négociations seront centrées sur la satisfaction des clients puis sur la recherche de l’intérêt commun des deux participants. » Le décret du 3 juillet 1996 relatif à l’enrichissement de la langue française recommande l’utilisation de l’abréviation ROC pour « réponse optimale au consommateur. » Engineering change request. Modification dans une commande de matières premières.

Autres articles

Les 10 idées marketing (11-15 décembre)
Veille
Les 10 idées marketing (11-15 décembre) Les 10 idées marketing (11-15 décembre)

Les 10 idées marketing (11-15 décembre)

Par Clément Fages

Au programme des 10 idées marketing de la semaine: les leçons à tirer des principaux bad buzz de 2017, les initiatives de l'ARPP, isilines, [...]

M6 Publicité affine son offre de publicité adressée
Média
M6 Publicité affine son offre de publicité adressée

M6 Publicité affine son offre de publicité adressée

Par Eloïse COHEN

Le 29 novembre, M6 Publicité a déployé une substitution de spot TV sur des téléviseurs connectés. C'est Décathlon qui s'est prêté au jeu avec [...]

Havas Paris, cap sur le conseil
Agences
Havas Paris, cap sur le conseil

Havas Paris, cap sur le conseil

Par Mégane Gensous

L'agence du groupe Havas repense son organisation en 2018 pour capitaliser sur sa valeur ajoutée, le conseil, tout en bénéficiant des différentes [...]

Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018
Veille
Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018

Les 5 tendances de la relation client digitale en 2018

Par Dalila Bouaziz

Avec l'arrivée de nouveaux canaux digitaux, les entreprises prennent toutes la direction d'une approche omnidigitale de la relation client. [...]

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?
Social media
Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Comment optimiser l'efficacité de ses posts à Noël?

Par Eloïse COHEN

Le nombre d'interactions sur Facebook et Instagram est, la semaine suivant Noël, au plus bas. Et ce, malgré une hausse de 40% de la production. [...]

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars
Cross canal
FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars

Par La rédaction

FollowAnalytics lève 11 millions de dollars auprès d'Orange Digital Ventures. Et ce afin de financer le lancement d'un nouveau produit, d'accroître [...]

La presse trouve sa stabilité dans le mobile
Média
La presse trouve sa stabilité dans le mobile

La presse trouve sa stabilité dans le mobile

Par Mégane Gensous

L'apport du mobile à la consommation de la presse, dont un quart des lectures se fait aujourd'hui depuis ce support, n'est plus à prouver, comme [...]

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018
Veille
Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Les tendances du marketing digital à suivre en 2018

Par Stéphane Guillard

À l'aube de la nouvelle année, il est temps de s'interroger sur les tendances, les outils, les bonnes pratiques que les marketeurs vont devoir [...]