Recherche

DIY

  • Imprimer
Littéralement « Faites-le vous-même ». Principe de commercialisation d’un bien ou d’un service pour lequel tout ou partie est laissé à la charge de l’individu acheteur et ne relève pas de l’intervention d’un professionnel. Il peut par exemple s’agir d’un bien vendu en pièces détachées et dont l’assemblage est laissé à la charge du particulier qui en fait l’achat. Un tel bien ayant mobilisé moins de main-d’oeuvre pour sa fabrication (car incomplète au moment de la commercialisation) et les coûts de transport et de stockage étant réduits compte tenu de l’encombrement plus restreint du bien non encore assemblé, son prix de vente est souvent inférieur au même bien, vendu fini et assemblé. En anglais, les magasins de bricolage sont parfois désignés par l’appellation « Do-it-yourself store ».
Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.