Coût de rupture

  • Imprimer
Coût occasionné par une vente manquée, pour cause de rupture de stock du produit concerné. Il correspond à la marge unitaire multipliée par le nombre de produits dont la vente n’a pu être réalisée. Lorsque la vente est simplement retardée dans le temps, son calcul est plus complexe et spécifique à la procédure mise en place par l’entreprise pour conserver son client en attente. Il est parfois nommé « coût de pénalité » ou « coût de pénurie. »

Définitions sur le même sujet

RN

RN

RV

RV

Coût amorti

Coût amorti

La rédaction vous recommande

Pour engager vos cibles, utilisez leurs contenus !
Pour engager vos cibles, utilisez leurs contenus !

Pour engager vos cibles, utilisez leurs contenus !

Par Images Getty

Avec lavenement des reseaux sociaux les marques ne sont plus les seules communiquer et doivent desormais composer avec les contenus visuels [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et ecologique degradation de image de marque Alors que se terminent le SIA et les negociations entre industriels et distributeurs [...]

Le renouveau de l'e-commerce alimentaire
Le renouveau de l'e-commerce alimentaire

Le renouveau de l'e-commerce alimentaire

Par Dalila Bouaziz

Longtemps la traine par rapport d autres secteurs comme les loisirs emergence du Web dans les produits de grande consommation fait bouger les [...]

Le machine learning au service des retailers
Le machine learning au service des retailers

Le machine learning au service des retailers

Par Chirine Massière et Meryem Raji, consultantes mc2i groupe

Les perspectives de personnalisation du parcours client et optimisation des processus que IA semble en mesure offrir sont sur toutes les levres [...]