Recherche

Convention de Berne

  • Imprimer
Traité international pour la protection des oeuvres littéraires et artistiques du 9 septembre 1886. Acte de Paris du 24 juillet 1971, modifié le 28 septembre 1979. La convention de Berne pour la protection des oeuvres littéraires et artistiques a été complétée à Paris le 4 mai 1896, révisée à Berlin le 13 novembre 1908, complétée à Berne le 20 mars 1914 et révisée à Rome le 2 juin 1928, à Bruxelles le 26 juin 1948, à Stockholm le 14 juillet 1967 et à Paris le 24 juillet 1971 et modifiée le 28 septembre 1979. Elle indique dans son article 2 (extrait) : « Les termes “oeuvres littéraires et artistiques” comprennent toutes les productions du domaine littéraire, scientifique et artistique, quel qu’en soit le mode ou la forme d’expression, telles que : les livres, brochures et autres écrits ; les conférences, allocutions, sermons et autres oeuvres de même nature ; les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales ; les oeuvres chorégraphiques et les pantomimes ; les compositions musicales avec ou sans paroles ; les oeuvres cinématographiques, auxquelles sont assimilées les oeuvres exprimées par un procédé analogue à la cinématographie ; les oeuvres de dessin, de peinture, d’architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie ; les oeuvres photographiques, auxquelles sont assimilées les oeuvres exprimées par un procédé analogue à la photographie ; les oeuvres des arts appliqués ; les illustrations, les cartes géographiques ; les plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l’architecture ou aux sciences. »
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]