Recherche

Communication marketing intégrée

  • Imprimer
Parfois traduite en français par : « communication commerciale intégrée », elle désigne une approche globale et organisée de la communication au sein d’une entreprise. Elle est apparue de manière très embryonnaire au début des années 1980. Tous les vecteurs et toutes les actions de communication sont considérés par rapport à leur nature, leur coût, leur durée, leur rôle stratégique, leur historique d’utilisation et leur interaction, mais également par rapport au moment dans la vie du produit et/ou de la marque où ils sont censés être mis en oeuvre. Considérant tous les points de contact entre le produit (ou le service), la marque (ou l’entreprise) et le client (ou le prospect), une telle démarche aspire à une meilleure coordination, dans le but de rendre le choix et l’utilisation des différents vecteurs de communication cohérents, synergiques et donc plus efficaces. L’IMC permet d’éviter ainsi le choc négatif d’actions contraires, lancées au même moment et/ou dans le même espace. Elle permet de ne plus privilégier systématiquement certains médias (notamment les mass-média), mais de choisir, par rapport à l’objectif à un instant t, le support et/ou l’action le/la plus adéquat(e). Elle suppose donc une planification et une coordination stratégiques des différentes actions de communication, tâche généralement à la charge du dircom. Mais elle implique également une collaboration des différents acteurs (marketing, commercial, distribution, packaging, merchandising, relations publiques, sponsoring, service consommateurs…) au sein de l’entreprise, dans le but de poursuivre un seul et même objectif : nouer une relation durable avec le consommateur. En 2002, Tom Duncan a développé un modèle permettant de relier entre eux les différents éléments constitutifs d’une démarche IMC, dans le but d’aboutir à de meilleurs résultats en termes de ventes, de profits et de gestion du capital marque. Mais Ilchul Kim, Dongsub Han et Don Schultz, qui ont étudié le processus de diffusion de l’IMC, s’accordent à dire, comme de nombreux auteurs chercheurs, que le cadre théorique universel de cette approche est encore incomplet.
Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier Ce que le Data Driven Marketing ne doit pas faire oublier

Le Data Driven Marketing est un outil formidable pour renforcer votre connaissance client et développer votre business. Mais ses nombreuses [...]

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

[Cannes Lions] Les campagnes françaises les plus primées

La 64e édition du Festival International de la Créativité s'est clôturée ce samedi 24 juin 2017. Sur les 41.170 travaux publicitaires en compétition, [...]

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

L'e-mailing, un long voyage pas si easy

Pour Hervé Sevestre, directeur marketing du portail d'infomédiation Easy voyage, la délivrabilité est une équation avec toujours de nouvelles [...]