Carte de transilience

  • Imprimer
En 1985, William Abernathy et Kim Clark ont proposé de séparer les innovations selon deux dimensions qui conduisaient à l’obtention de quatre groupes : l’innovation courante, l’innovation révolutionnaire, la création de niche et l’innovation architecturale. Marc Dupuis précise que : « La carte de transilience vise à classer les innovations selon le degré de rupture (ou au contraire de renforcement) qu’elles entraînent, d’une part sur les technologies existantes, d’autre part sur les relations entre acteurs. »

Définitions sur le même sujet

Yeti

Yeti

La rédaction vous recommande

Personnalisation client : ce que veulent les acheteurs
Personnalisation client : ce que veulent les acheteurs

Personnalisation client : ce que veulent les acheteurs

Par Jean-Marc Thienpont, directeur des solutions points de vente d'Adyen

Dans un contexte de bouleversements profonds des attentes des consommateurs lies la digitalisation des usages la plupart des retailers ont su [...]

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?
Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Par Cofidis

Decouvrez dans ce livre blanc comment faire du paiement un atout au service de la relation client Au dela de cet acte qui doit etre facile rapide [...]