Recherche

Carte T

  • Imprimer
Carte réponse dont le prix de l'affranchissement postal est payé par l'annonceur expéditeur initial / destinataire final, avec l'accord de l'administration postale (le numéro de l'autorisation sera rappelé sur la carte). Elle permet ainsi de stimuler le renvoi par le consommateur. Le coût postal total se compose d'un coût unitaire, de l'affranchissement (urgent ou non) et d'une taxe de perception minimale variable selon que la validité est inférieure ou supérieure à un an. Comme le montre l'exemple présenté ci-dessous, elle mentionne d'ailleurs éventuellement la durée de sa validité temporelle (permanente ou précisément limitée) et géographique, pour information du destinataire initial. Elle existe également sous forme d'enveloppe (Postage-paid envelope), pour des raisons de confidentialité par exemple. On parlera en général de libre réponse lorsque le support ou un émetteur spécialisé centralise préalablement à son adresse les demandes d'informations destinées aux différents annonceurs.
Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]