Recherche

Capital de marque (ou capital marque)

  • Imprimer
Si l'expression empruntée aux financiers est censée représenter la valeur de la marque, capitalisée au fil du temps, sa définition précise varie suivant les auteurs ; notamment en fonction des éléments et facteurs considérés à l'origine de ce capital. Il peut reposer sur des critères économiques très objectifs (valorisation boursière, chiffre d'affaires et/ou bénéfices réalisés, part de marché…), ou représenter simplement la valeur que le consommateur place en elle (capital client), la valeur ajoutée perçue par rapport au même produit dont on aurait ôté le nom de marque. Il peut également être calculé à l'aide d‘un panier de critères Capital de marque (ou capital marque) objectifs et de critères subjectifs. Jérôme Lacoeuilhe précise que : « Le capital marque est défini comme la valeur ajoutée qu'une marque apporte à un produit. Il s'agit d'un effet additionnel dans la réponse d'un consommateur à une marque, qui va au-delà du produit lui-même et de ses attributs […] Le capital marque n'étant pas un construit directement observable, son contenu ne peut être appréhendé qu'au travers d'un processus de perception. » David Aaker détermine cinq facteurs contribuant à la constitution du capital de marque : la fidélité à la marque, la notoriété de la marque, la qualité perçue, les associations à la marque et les autres atouts propres à la marque. Anne-Sophie Bayle-Tourtoulou et Michel Dietsch précisent que : « Deux composantes principales sous-tendent la valeur d'une marque : une composante tangible, directement attribuable aux caractéristiques physiques de la marque et une composante intangible, fonction à la fois des différences enregistrées entre les perceptions subjectives et les mesures objectives des caractéristiques et toutes les autres associations liées à la marque. » Philippe Jourdan explique que : « Le capital marque a la particularité d'être un construit qui n'est pas directement observable : il n'est donc mesurable qu'au travers de ses manifestations. De ce fait, les chercheurs recourent à deux méthodes. La première privilégie deux dimensions perceptives : l'attention portée à la marque […] et l'évaluation de son image […] La deuxième méthode utilise la préférence du consommateur. » Enfin, Pierre Desmet précise que : « Au capital marque est associé un prix de référence que le client utilise comme point de référence pour évaluer une offre. Le niveau de ce prix de référence évolue en fonction des prix observés et des promotions fréquentes qui le réduisent. »
RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ? RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Le RGPD c’est bientôt ! Si vous ne savez pas ce qui se trame derrière ces 4 lettres, il est impératif que vous consacriez une partie de votre [...]

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Article écrit par Brainsonic

Brainsonic

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Retour sur le programme de Brand Advocacy « House Of Fans » lancé par Microsoft France il y a quelques mois. Un véritable club privé destiné [...]

Mailjet présente Briq

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Briq

Mailjet présente Briq

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Briq.

Les 40 erreurs de SEO les plus fréquentes

Les 40 erreurs de SEO les plus fréquentes

Les 40 erreurs de SEO les plus fréquentes

Vecteur particulièrement important de trafic, les moteurs de recherche méritent toute l'attention des webmasters. Pourtant, nombreuses sont [...]