Recherche
Se connecter

Brandalisme

  • Imprimer
Prolifération des publicités, noms et logos de marques dans l’espace public. Le brandalisme est la déclinaison franglaise d’un mot-valise signalé pour la première par le journaliste américain Gareth Branwyn dans le numéro de février 1999 du magazine Wired. Il est constitué sur la base des mots « brand » (marque) et « vandalism » (vandalisme), et désigne une expression critique pointant du doigt l’entrisme coercitif des marques commerciales dans l’espace public (écoles et universités, bâtiments publics, bibliothèques…). Cette forme de communication camouflée ou au contraire très ostentatoire est jugée invasive le plus souvent. Elle est critiquée par différents groupes de consommateurs anti-publicité. Le brandalisme a également des effets saisonniers. Les professionnels américains de la publicité parlent ainsi que « Christmas creep » (déclinaison de l’expression « ad creep ») pour décrire l’apparition progressive, de plus en plus en amont de la saison de Noël, de décorations, de publicités, de thèmes et de matériels promotionnels liés à l’univers de Noël, dans le but de sensibiliser, voire d’influencer, le consommateur. nti-publicité, entrisme, placement de marques.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Par La rédaction

Au menu des idees marketing de ces deux dernieres semaines aout Amazon se met la pub video Walmart au showrooming virtuel et Google au brick [...]