Recherche

Béhaviorisme

  • Imprimer
Science de l’observation objective du comportement. Ses deux principaux fondateurs sont les psychologues américains John Broadus Watson, à qui l’on attribue généralement la création du terme en 1913, et Burrhus Frederic Skinner, à qui l’on doit principalement la notion de conditionnement opérant. L’innovation majeure de Watson qui suscitera polémique est le rejet de l’usage de l’introspection et du spiritualisme, pour ne privilégier que l’observation du comportement et l’apprentissage. La mesure des observations devient essentielle, et deux types d’observables sont pris en compte : les stimuli (S) et les réponses (R) de l’organisme. L’environnement tient une part importante, dès lors que les comportements des individus varient au gré des environnements dans lesquels ils se situent. La finalité de l’approche béhavioriste étant de parvenir à prévoir (voire contrôler) les comportements en fonction des stimuli observés. Historiques, les travaux de John Watson ont été diffusés sous la forme d’une méthodologie (béhaviorisme méthodologique). Même si le terme est beaucoup moins usuel, on parle parfois de comportementalisme.
Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]