Recherche

Attraction commerciale (ou attractivité commerciale)

  • Imprimer
Qualité d’un point de vente à attirer un nombre plus ou moins important de clients potentiels. L’attractivité commerciale varie en fonction de la zone de chalandise du point de vente, de la concurrence en termes de densité et de variété de l’offre sur cette zone, et de la nature des biens commercialisés. Le plus souvent, l’attractivité se calcule en kilomètres ou en minutes, en respectant ou non des courbes isochrones. La taille du point de vente influe directement sur l’attractivité. Ainsi, l’attractivité d’un hypermarché sera généralement plus grande que celle d’une supérette. Le terme peut également être utilisé pour décrire un marché a priori très porteur, pour lequel la profitabilité potentielle paraît importante. Les facteurs qui contribuent à définir l’attractivité d’un marché sont multiples : environnementaux (accessibilité géographique, législation, climat social et politique, barrières à l’entrée…), économiques (croissance, investissement, taille du marché, pouvoir de négociation des fournisseurs et des acheteurs…), technologiques (niveau de la technologie impliquée, progrès passés et prévus, rythme de l’évolution, existence de brevets et de licences…) ou encore concurrentiels (nombre d’acteurs, nature, taille et ancienneté des acteurs, facteur NIH, produits ou services de substitution…).