Recherche

Astrosurfing

  • Imprimer
Néologisme conçu sur la base de la marque de gazon synthétique américaine Astro Turf (Textile Management Associates Inc.), et que l’on attribue à Loyd Millard Bentsen (alors sénateur du Texas) qui l’utilisa en 1985 à dessein par analogie. L’expression décrit une opération de relations publiques, ou une action de communication politique ou marketing, censée susciter un mouvement d’adhésion et de soutien spontané et naturel dans l’opinion publique démocratique (grassroots democracy). En réalité, la démarche contrevient à l’éthique même. Elle tient plus de la propagande et de la manipulation des attitudes, en utilisant des vecteurs indirects et non identifiés, afin de diffuser « la bonne parole » et d’orienter les esprits, en dépit de toute réflexion et de tout jugement personnels objectifs ou non. L’infiltration des réseaux sociaux numériques et plus largement l’utilisation de ces réseaux et autres sites de micro-blogging par les « astroturfers » ont grandement facilité cet entrisme licencieux.
Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.