Recherche
Se connecter

Achat d’impulsion (ou achat spontané, ou achat irréfléchi)

  • Imprimer
Achat non prémédité avant d’entrer dans le point de vente et réalisé à la vue de l’article ou de ses conditions de vente (prix, promotion, quantités limitées, modalités de paiement…). Il s’est considérablement développé avec l’essor de la distribution en libre-service. « Ces achats sont par définition plus spontanés, moins contrôlés, plus émotionnels que rationnels et s’accompagnent pratiquement toujours de commentaires affectifs », observent Christian Derbaix et Michel Tuan Pham. Le temps consacré à l’achat, ou en tout cas celui consacré au processus de décision, est en général beaucoup plus court que pour un achat raisonné ou tout au moins prémédité. « L’achat impulsif renvoie à des expériences variées en termes de motivations, de processus de réponse du consommateur mais aussi d’évaluation des conséquences d’un tel achat. Le désir lié à l’impulsion découle de l’état affectif du consommateur à un moment donné, dans une situation donnée, mais risque alors de disparaître avec cet état, ou bien peut provenir d’une exceptionnelle adéquation entre les désirs et besoins d’un consommateur et le potentiel émotionnel, expérientiel et symbolique d’un produit ; dans ce dernier cas l’impulsion ne cessera qu’avec l’achat », précisent Annie Bonnefont et Magali Giraud.

Définitions sur le même sujet

La rédaction vous recommande

Par Clément Fages

Barde de capteurs ou dans une simulation virtuelle le paneliste du futur voit ses cinq sens mis contribution plus que son avis ce sont ses donnees [...]

Par Editialis Brand Content

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier Il faut reussir se differencier dans sa promesse aux consommateurs [...]

Par Amélie Riberolle

La NFC pour Near Field Communication ou communication en champ proche technologie de communication courte portee qui utilise les HF radio 1356 [...]