La consommation des médias intéractifs décryptée par l'IAB

Publié le par

L'Interactive Advertising Bureau (IAB France) dévoile les résultats France de la 8e édition du Médiascope. Cette étude de l'IAB Europe lancée en 2003 mesure l'évolution des modes de consommation des médias : Web, radio, TV et presse.

La consommation des médias intéractifs décryptée par l'IAB

L'IAB dévoile les résultats de la 8e édition du Médiascope, qui pour la première fois, étudie la consommation des médias interactifs depuis l’ensemble des terminaux : ordinateurs, mobiles, tablettes et consoles de jeux.

Pour Jérôme de Labriffe, président IAB France : « 85 % des Français sont en ligne. Les foyers sont de plus en plus équipés en appareils connectés et en mobiles, ce qui leur donne la possibilité de mener plusieurs activités "médias" en même temps. Nous assistons à une véritable mutation du public, qui de spectateur, devient acteur de sa consommation de médias. »

À noter, plus de 2/3 des Français sont connectés lorsqu’ils regardent la TV et 1/3 d’entre eux consultent sur le Web des contenus complémentaires au programme TV suivi.

Selon, les résultats de cette édition du Médiascope, la France compte 45,1 millions d’internautes*. L’usage du média est en net essor depuis 2010, avec + 23 % d’internautes.

Le temps passé en ligne s’allonge avec une moyenne de 14,5 heures par semaine, soit une progression de 18 % depuis 2010. Le terminal de connexion reste traditionnellement l’ordinateur (83 % des utilisateurs du net). En revanche, 44 % des internautes français se connectent également via leur mobile (33 %). Ils sont 10 % à utiliser leur tablette et 10 % leur console de jeux. Plus connectés, les foyers français (26M) sont également plus équipés : 66 % ont un ordinateur familial, 66 % un ordinateur, 10 % une tablette. 43 % des Français possèdent un smartphone.

A noter également, cette édition du Médiascope révèle que la consommation de médias dits "traditionnels" sur le Web se répand : 68 % des internautes regardent la TV en ligne au moins une fois par mois (+ 52 % depuis 2010) ; 59 % écoutent la radio en ligne (sur une base mensuelle : + 58 % depuis 2010) ; 77 % consultent des sites d’actualité (sur une base mensuelle : + 48 % depuis 2010).

En outre, 68 % des internautes sont connectés alors qu’ils regardent la TV, 21 % le font d’ailleurs systématiquement.
Ce comportement est en forte hausse depuis 2010 : + 258 %.

« L’enseignement positif pour les professionnels de la publicité : 27 % des consommateurs TV + Web en simultané déclarent que leur activité en ligne est en lien avec le programme regardé. Cette proximité de contenu concerne, dans 12 % des cas, la publicité. Une belle opportunité de communiquer de façon transversale, corrélée sur les deux médias », analyse l'IAB, en marge des résultats.

Enfin, Internet prend une place de plus en plus importante dans le rapport à la marque et devient un outil majeur pour créer une relation marques-consommateurs pérenne.

Selon l'étude menée en février par l'IAB, 36 % des internautes déclarent en effet que la façon dont une marque communique en ligne influe sur l’opinion qu’ils s’en font ; 40 % sont enclins à chercher plus d’informations sur des produits dont ils ont vu la publicité sur le Web ; 48 % visitent régulièrement les sites Web de leurs marques préférées ; 20 % sont plus susceptibles d’acheter le produit d’une marque qu’ils suivent sur un réseau social.

Entre septembre 2011 et février 2012, près de 27 millions d’euros ont été dépensés sur Internet, ce qui représente 21 % des achats effectués dans l’ensemble du pays. 93% des internautes achètent online. En outre, 93 % d’entre eux font des recherches avant d’acquérir un bien ou un service. 45 % des internautes déclarent qu’Internet les aident à choisir le meilleur produit/service.


* Méthodologie : Terrain mené en février 2012, via un questionnaires online, téléphone et face à face : 50 000 entretiens dans 28 pays (2 000 en France sur une population âgée de 16 ans et plus). Application de quotas pour assurer la représentativité des échantillons.