Chez Monster, les réseaux sociaux servent la relation client

Publié le par

Le spécialiste du recrutement en ligne est très présent sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. Son objectif : accompagner les candidats dans leur recherche d'emploi. Une aide qui passe à la fois par du conseil et des services complémentaires.

Chez Monster, les réseaux sociaux servent la relation client

Chez Monster, les réseaux sociaux n'ont rien d'anecdotiques. D'ailleurs, le spécialiste de la gestion de carrière et du recrutement en ligne l'affiche clairement dès la page d'accueil de son site, au travers du bandeau : " Monster plus que jamais présent sur les réseaux sociaux ". Depuis quatre ans, la société a fortement investi sur les canaux digitaux. Une stratégie qui lui a permis de remporter le premier Trophée Qualiweb Social media. Sa présence sur Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn et Viadeo sert une double démarche. D'une part, Monster met en avant sa marque et s'engage dans la discussion avec les recruteurs et les candidats. D'autre part, elle propose des services complémentaires.

Utiliser la puissance des réseaux sociaux pour multiplier les contacts

C'est notamment le cas de l'application BeKnown, développée spécialement pour Facebook. Ce service de réseautage professionnel, à l'instar de LinkedIn et Viadeo, utilise l'audience de Facebook pour miser sur les réseaux des candidats dans leur quotidien. C'est en quelque sorte un réseau social dans le réseau social. Le principe est simple : l'internaute crée son profil sur BeKnown. Il est ensuite dirigé sur Monster.fr, où son profil est automatiquement reconnu. Il peut également inviter des contacts au travers de tous ses comptes sociaux et ses adresses mail. BeKnow lui permet ainsi de postuler à des offres d'emploi sur le portail, mais aussi de faire le lien entre son entourage amical ou professionnel et certaines offres d'emploi.

Répondre à toutes les demandes

Sur les réseaux sociaux, Monster met un point d'honneur à répondre aux internautes. " Les candidats nous contactent majoritairement par rapport à leurs recherches. Ce sont généralement des questions simples indiquant la région et le secteur d'activité dans lesquels ils souhaitent trouver un emploi ", indique Marc Suchet, responsable grand public de Monster France. Nous nous fixons l'objectif d'apporter une réponse à toutes les questions en moins de deux heures (jours ouvrés). Nous essayons de leur apporter une ou plusieurs propositions. Si nous n'en n'avons pas, nous poursuivons la discussion en leur donnant des conseils pour leurs recherches ou des astuces concernant les outils : conception d'un cv, rédaction d'une lettre de motivation, mise en place d'alertes sur les offres, etc. "

Le community manager en contact avec le service client

Sur la totalité des demandes faites via Facebook, les candidats écrivent le plus souvent des messages publics sur le mur. Un avantage pour la marque qui peut éclairer les 35 000 fans sur des questions récurrentes. Le community manager, intégré au département marketing, reste continuellement en contact avec le service client pour apporter la réponse la plus pertinente aux candidats. Chaque mois, il traite près de 650 commentaires et entre 15 à 20 messages. Sa mission est également d'apporter du contenu en fonction des intérêts de la communauté. " Au-delà d'un positionnement marketing, notre volonté est de faciliter la mise en relation entre des opportunités d'embauche et des talents. Nous nous devons aussi d'accompagner les candidats dans leurs recherches, en leur apportant le maximum d'informations complémentaires, souligne Marc Suchet. Le plus frustrant pour nous, en revanche, c'est qu'en tant que facilitateur de relation, nous avons peu de retours des candidats et de leur éventuel recrutement. "

Monster en chiffres :

- 4 millions de visites mensuelles

- 1,8 million de profils actifs

- 18 000 nouvelles offres d'emploi par mois dans toute la France et dans tous les secteurs d'activités

- 35 000 fans sur Facebook

- 5 500 followers sur Twitter