MENU
Recherche

39 % des professionnels ont effectué un achat après avoir reçu un e-mail

Publié par le | Mis à jour le
39 % des professionnels ont effectué un achat après avoir reçu un e-mail

Les professionnels ouvrent un e-mail publicitaire pour s'informer, découvrir des nouveautés et faire de la veille concurrentielle, selon la deuxième édition de l'étude E-mail Marketing Attitude B to B, présentée par le SNCD.

  • Imprimer

La pertinence de l'objet, la connaissance et la confiance en l'expéditeur sont les trois critères qui favorisent l'ouverture d'un e-mail publicitaire selon la seconde édition de l'étude E-mail Marketing Attitude B to B (EMA B to B) réalisée conjointement par le SNCD, Reed Data, Espace Direct et Vertical-Mail.

Les actions déclenchées par un e-mail publicitaire

44% sont allées sur le site internet de l'expéditeur ;
20% ont rempli un formulaire de contact ;
39% ont effectué un ou plusieurs achats

Horaires de connexion

56 % déclarent consulter leur messagerie entre 7h et 9h, le matin, conséquence de la percée de l'utilisation des smartphones et tablettes.

Terminal et fréquence de connexion

28 % des professionnels consultent quotidiennement leur e-mail sur mobile (+22% par rapport à 2012).
Même si l'ordinateur demeure le principal terminal utilisé dans le cadre professionnel, les smartphone et tablettes font une percée.

Les motivations d'ouverture d'un e-mail publicitaire

Trois éléments favorisent l'ouverture des e-mails publicitaires:
84% répondent la pertinence de l'objet ;
80%, la connaissance de l'expéditeur ;
79% la confiance en l'expéditeur

57% ouvrent un e-mail publicitaire par envie de s'informer
39% pour découvrir des nouveautés
31% pour faire de la veille concurrentielle

Méthodologie
L'enquête est basée sur un questionnaire en ligne, réalisé entre mai et juin 2013 sur 76 000 contacts professionnels issus du fichier professionnel des visiteurs de salons de Reed Expositions France. L'échantillon comporte 1 506 répondants représentatifs de 11 secteurs d'activité et de 9 grands groupes de fonctions. Des tris croisés basés sur des données professionnelles ont été intégrés aux résultats lorsque cela était pertinent, pertinence basée sur un test de proportion, significativité à plus de 95%. L'analyse inclut une typologie de professionnels, reflétant leur comportement face aux e-mails publicitaires.