À la une

Trois questions à Jacques Bouey, Président des Gens de l'atelier

Par Marie Juliette LEVIN, 23/06/2010

Les Gens de l'atelier, dirigée par le charismatique Jacques Bouey, revendique un positionnement unique dans le milieu des agences. Loin du galvaudé 360, la structure est une plateforme ouverte qui réunit des créatifs de tous horizons. Avec en leitmotiv, la narration autour de marques d'exception.

Quel est le concept de votre agence?

Nous sommes des chasseurs d’histoires extraordinaires. Au-delà de ce claim, Les Gens de l’atelier est une plateforme de création de marques autour de la narration. Raconter des histoires légendaires, voilà notre univers de création. Les consommateurs en ont marre des ficelles du marketing. À l’agence, nous pensons qu’un récit de marque se raconte et se met en scène, du point de vente jusqu’au Web, au travers des points d’interaction avec ses publics. Pour servir cette stratégie, notre structure est constituée en réseau. Elle est composée de disciplines complémentaires et ouverte sur des talents créatifs extérieurs, pour de la composition sur mesure. Même si notre équipe réunit une dizaine de personnalités en interne sur les postes-clés, nous faisons appel à une dizaine de talents qui enrichissent nos travaux de leurs expertises.

Quelle est votre méthode de travail?

Nous travaillons sur le mode du consulting pour entrer en contact avec les marques. Durant cette période, qui peut s’étendre entre 3 et 6 mois, nous rentrons dans l’intimité des annonceurs. Inspirés par la théorie des jeux, nous mettons en place un échiquier (paramètres éco, prisme identitaire) qui révèle ce qui est unique dans la marque et ses produits, puis nous travaillons sur le récit (histoire, légende…), nous définissons un portrait (identité visuelle via l’habillage produit, le point de vente, le site web) et enfin, le pari met en scène l’expérience de marque visant à créer du lien entre la marque et sa communauté d’adeptes. Toutes ces étapes permettent de sublimer les valeurs de la marque, parfois oubliées au fil du temps.

De quel univers vos clients sont-ils issus?

Beaucoup gravitent dans l’univers du luxe, ce sont des marques premium. Nous venons de revoir le positionnement de Carita, en déposant le concept de “haute beauté” et en travaillant sur l’image d’une maison de beauté, 100% glamour parisien. Mais aussi, des marques cosmétiques, alimentaires, alcool… Nous reprenons la marque de cognac Hardy, une vieille maison à réveiller, puis nous préparons la campagne d’affichage de Sushi Shop à la rentrée, mais aussi un nouveau concept de magasins pour les boulangeries Eric Kayser et nous sommes consultés par Brandalley afin de clarifier son offre sur Internet. Valrhona, Decléor, font aussi partie de nos clients. Nous réalisons environ 3 millions d’euros de chiffre d’affaires (en honoraires uniquement). Nos missions coûtent entre 30000 euros et 200000 euros pour un annonceur.

Annuaire

Sporeka

Animez vos opérations grâce aux solutions cadeaux sportives Sporeka valables chez Décathlon !

37DEUX

Le spécialiste de l'univers cadeaux pour toutes vos opérations d'animation de réseaux.

Sondage

Stabilo est critiqué sur Twitter pour son nouveau surligneur "pour femmes". Trouvez-vous ce lancement réussi ?

Voter

Campagne virale de la semaine

La rédaction a aimé :

Vous n'êtes pas du matin ?

En partenariat avec